Institut royal d'architecture du Canada

Candidats pour le conseil d'adminstration de l'IRAC - Poste d’administrateur régional, Alberta et Territoires du Nord-Ouest

Basel Abdulaal, MRAIC

Basel Abdulaal est le président de la section régionale de l’Alberta de l’IRAC, à Edmonton. Il travaille dans le domaine de l’architecture depuis 1989 et il a été le cofondateur du Consulting Center for Architecture and Construction en 1991. Titulaire d’un diplôme en architecture et d’une maîtrise en science en ingénierie et en gestion de la construction de l’Université de l’Alberta, il mène des recherches portant sur Lean, la simulation, l’optimisation et les applications de la MDB dans la conception d’établissements de santé et de bâtiments modulaires. 

Basel Abdulaal possède une vaste expérience dans les secteurs public et privé, au Canada et ailleurs dans le monde, et offre un leadership stratégique en planification urbaine, en design et en construction. Actuellement, il est à la tête de projets d’investissements majeurs et il est responsable du plan directeur durable de la zone d’Edmonton d’Alberta Health Services. Il a participé à plusieurs congrès internationaux et a publié des articles de recherche notables. Il a siégé à des conseils consultatifs (Congrès mondial du design et de la santé de 2012, 2013 et 2014, et Winter Simulation Conference 2008, aux États-Unis).

Il croit que le bon design urbain et la bonne architecture créent des villes canadiennes attrayantes et mémorables. Dans cette optique, et à titre de président de la section régionale de l’Alberta de l’IRAC, il a codirigé le comité consultatif des Prix de design urbains d’Edmonton de 2015 et 2017; il s’est fait le champion de la série City Image Presentation, et il lance Destination, une série d’activités sur la conception architecturale orientée sur le transport collectif à Calgary.

 

Tyson Bolduc, MRAIC

Je suis un architecte membre de l’AAA et associé au sein de la firme GEC Architecture. Au cours des dix dernières années, j’ai développé un vaste portfolio de réalisations à la grandeur de l’Alberta. Je me passionne pour l’architecture qui transcende la pratique traditionnelle pour poursuivre des objectifs urbains sociaux élargis. Je suis motivé par la conception transformatrice qui démocratise notre cadre bâti et c’est pourquoi je suis fier d’avoir participé à des projets comme celui du train léger sur rail de la ligne bleue Ouest de Calgary.

Je suis motivé par le changement positif et l’amélioration de notre domaine public. Je m’implique activement dans mon quartier (le quartier Beltline de Calgary) depuis 2010 et j’ai récemment contribué à la création d’une nouvelle association communautaire dont je suis actuellement le directeur de la planification et du développement urbain.

En tant qu’architecte et porte-parole de la communauté, j’ai appris comment dégager un consensus entre divers points de vue. Je crois que ma capacité de créer des liens contribuera à la réalisation du mandat de l’IRAC d’unir la communauté architecturale autour d’une nouvelle série d’objectifs axés sur l’amélioration tangible de la qualité du cadre bâti du Canada et de sa concordance avec les besoins. C’est pourquoi ce serait pour moi un honneur de représenter l’Alberta et les Territoires du Nord-Ouest au sein du conseil d’administration de l’IRAC.

 

Aziz Bootwala,FRAIC

En phase avec la vision de l’IRAC, je suis convaincu que le design améliore la qualité de vie et nous permet d’influencer et de renforcer les sociétés qui contrôleront l’avenir. En tant que citoyen du monde, j’ai eu la chance de voir comment s’exerce la profession dans d’autres pays. Mes valeurs personnelles concordent avec celles de l’IRAC et je m’emploierai à sensibiliser les membres de l’IRAC aux normes éthiques et professionnelles, à la conception durable et aux avantages des programmes de l’IRAC. Je crois que l’IRAC doit continuer d’être pertinent et de siéger « à la table » nationale et internationale pour y diffuser les histoires des nombreux professionnels qui contribuent à la qualité de vie des Canadiens.

Au cours des 28 dernières années, j’ai travaillé aux États-Unis, au Canada et au Moyen-Orient et je comprends très bien les besoins de la profession. Mon désir de siéger comme administrateur régional pour l’Alberta et les Territoires du Nord-Ouest est né de cette expérience internationale jumelée à ma passion pour l’avancement des communautés et à ma conviction que l’architecture peut favoriser le changement social. En tant qu’administrateur, j’entends mobiliser la communauté architecturale de ma région, collaborer étroitement avec les organisations affiliées et me faire le représentant de l’Alberta et des T.-N.-O. pour mieux faire connaître le rôle de l’IRAC comme principal porte-parole de la profession. En tant qu’administrateur pour la région de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest, je m’engage à faire avancer la mission de l’IRAC de promouvoir l’excellence dans le cadre bâti et de plaider en faveur d’une architecture responsable.

Dale Morley Taylor, FRAIC

Je suis architecte depuis 1972. J’ai été un designer senior dans un grand cabinet avant d’entamer une carrière d’enseignant à l’Université de Calgary et, il y a 20 ans, de revenir à la pratique privée. Ce dernier volet de ma carrière m’a permis de travailler étroitement avec de jeunes firmes émergentes et je les ai vues évoluer au fil des ans. J’ai constaté comment les valeurs et les technologies de conception et de construction et la gestion d’un cabinet ont évolué. Nous nous demandons constamment au sujet de notre mode d’exercice de la profession, quels sont les éléments qui changeront et quels sont ceux qui resteront les mêmes. Il y a bien des nouvelles façons pour les architectes de viser l’excellence en design et nous devons continuer de tous les accueillir dans la « base commune » de l’IRAC.

Je suis impressionné par les initiatives des groupes de travail de l’IRAC. Je suis enthousiaste devant les possibilités qui découlent du groupe de travail autochtone et je suis fier que la profession puisse être une ressource utile pour les Premières Nations alors que nous nous engageons ensemble dans la voie du respect mutuel et de la qualité de vie que nous méritons tous.

C’est l’avenir de la profession. Nous devons être prêts. J’aimerais apporter mon aide. 

armadillos