Institut royal d'architecture du Canada

Prix du XXe siècle — Appel de candidatures

Date limite d'inscription : Le 19 janvier 2018

Modalités

>  But

>  Fréquence d’attribution

>  Admissibilité

>  Remise publique du prix

>  Dossiers de présentation

>  Plaque commémorative

>  Sélection du jury

>  Publicité commune

>  Nombre de prix

 

1. But du prix 

L’institut royal d’architecture du Canada et la Fiducie nationale du Canada désirent sensibiliser le public à l’architecture canadienne d’importance d’un passé récent.   

Le Prix du XXe siècle reconnaît des bâtiments de plus de 25 ans qui ont marqué l’architecture canadienne. Le prix célèbre la qualité de la conception et l’excellence durable en récompensant le design de l’architecte ou de la firme d’origine et le propriétaire du bâtiment qui en a assuré la bonne gestion au fil des ans.  

Les candidatures seront évaluées selon les critères suivants :

  • le bâtiment est d'importance nationale;
  • le bâtiment demeure une œuvre d’architecture pérenne;
  • le bâtiment peut se distinguer par les qualités suivantes : l’originalité de sa conception; le progrès technique; l’innovation pour l’époque; ou son importance symbolique;
  • le caractère du bâtiment n’a pas été modifié substantiellement depuis sa construction;
  • le bâtiment a été préservé au fil du temps grâce au soin apporté à la préservation de ses qualités d’origine.

2. Admissibilité

  • Un bâtiment existant qui a été réalisé après 1966 et avant 1991;
  • Une même personne peut soumettre la candidature d’un seul bâtiment par année;
  • Les candidatures non retenues seront automatiquement soumises pour un maximum de deux années consécutives. Les proposants auront la possibilité de soumettre de l’information additionnelle pour renforcer la candidature. 

3. Dossiers de présentation

Veuillez noter que les cartables à anneaux et les copies papier des images des projets ne sont plus acceptés. Chaque dossier de candidature doit comprendre une copie imprimée du formulaire de mise en candidature et les documents suivants, qui doivent être sauvegardés en format PDF ou MS Word sur deux CD-ROM ou sur une clé USB.

Les candidats doivent fournir tous les éléments suivants, dans l’ordre énoncé, en un seul document PDF sauvegardé sous le nom du projet : 

  1. Formulaire de candidature dûment rempli;
  2. Un énoncé écrit, qui explique pourquoi le bâtiment mérite ce prix. Cet énoncé ne doit pas comporter plus de trois pages;
  3. Les interventions importantes au bâtiment doivent être soulignées et expliquées sous l’angle du but original de la conception et de la réalisation; 
  4. Un plan de l’emplacement;
  5. Une photo du bâtiment tel qu’il apparaît aujourd’hui, en format jpeg;
  6. Une preuve visible, comme des photos de l’état actuel de l’intérieur du bâtiment pour démontrer comment le bâtiment a été géré au fil du temps;
  7. Un maximum de 10 images par candidature, dont cinq doivent avoir été prises au cours des cinq dernières années;
  8. Il est suggéré et il est permis de fournir des images additionnelles qui permettent de comparer le bâtiment « comme il était à l’origine » et « et comme il est aujourd’hui »;
  9. Au moins deux images doivent être à haute résolution et en format jpeg;
  10. Les candidats sont invités à ajouter tout document à l’appui de la candidature, comme des articles de journaux ou de revues spécialisées et une liste des prix remportés par le bâtiment;
  11. Une liste des images.

Tous les documents doivent être soumis en format PDF ou en format MSWord et être sauvegardés sur un CD/DVD-ROM ou une clé USB. (voir les directives techniques de présentation de documents électroniques).

L'IRAC conservera tous les dossiers gagnants à des fins de publication, d'exposition et d'archivage. Les dossiers non retenus ne seront pas rendus.

4. Sélection du jury

Le comité national du Collège des fellows, en consultation avec la Fiducie nationale du Canada, nommera tous les ans un jury formé de trois à cinq membres qui pourra comprendre d’éminents universitaires ou éducateurs et d’autres membres éminents de la profession. 

Les membres du jury du Prix du XXe Siècle 2018 sont:

Michael Heeney, FRAIC

Michael Heeney est un architecte et un urbaniste de réputation nationale et internationale comptant plus de 30 ans d’expérience dans les services d’orientation des organisations et la direction de divers projets. Il se passionne pour la mise en valeur des collectivités grâce à une architecture et un aménagement urbains innovateurs, et reconnaît l’importance de la créativité et de la culture dans la santé et la vitalité des centres urbains.

Michael s’est joint à la Surrey City Development Corporation (SCDC) à titre de président et chef de la direction en 2017, après avoir passé vingt ans au cabinet Bing Thom Architects (BTA) comme architecte et directeur. Il y a joué un rôle de premier plan dans la direction de projets prestigieux de BTA, notamment le Chan Centre for the Performing Arts (Université de la Colombie-Britannique), le Central City/SFU Surrey, l’Arena Stage (Washington, DC) et le Tarrant County College (Fort Worth, Texas).

Outre ses contributions professionnelles, Michael s’engage dans sa communauté : il s’implique dans plusieurs organisations artistiques, culturelles et commerciales dans la région. Michael est membre de l’Architectural Institute of BC et du Real Estate Institute of BC; il est fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada et de l’Institut canadien de l’immeuble; il est aussi professionnel accrédité LEED et diplômé de l’Université de la Colombie Britannique et de l’Université de Toronto.

John Leroux, MRAIC

Architecte, historien et promoteur de la culture, John Leroux a travaillé dans des cabinets d’architectes primés à Toronto, Atlanta et Fredericton, et a été choisi pour faire partie de l’équipe du Canada lors de la Biennale de Venise en architecture en 2012. Il a remporté de nombreux prix pour des projets d’architecture et d’art public partout au Canada, et il a enseigné à l’Université St. Thomas, au New Brunswick College of Craft & Design et à l’Université du Nouveau-Brunswick, où il est actuellement chargé de cours et concepteur en résidence au département de génie. Il est l’auteur d’une dizaine de livres sur l’histoire de l’architecture et les arts visuels, dont Building New Brunswick: an architectural history, A Vision in Wood and Stone: the Architecture of Mount Allison University, et tout dernièrement 1967: New Brunswick's Centennial Building Murals. Il termine également un doctorat en histoire à l’Université du Nouveau Brunswick, dans le cadre duquel il explore l’histoire culturelle moderne du Nouveau-Brunswick.

Kendra Schank Smith, FRAIC

Kendra Schank Smith est professeure au département des sciences de l’architecture à l’Université Ryerson. Elle a été directrice du département, qui a obtenu l’agrément du CCCA en 2010 sous sa direction. Elle est titulaire d’un doctorat en histoire, théorie et critique de l’architecture du Georgia Institute of Technology. Elle est également titulaire d’une maîtrise en architecture de Virginia Tech et d’un baccalauréat en art et éducation de la Southern Illinois University.
Mme Smith a pratiqué l’architecture au cabinet lauréat du prix Pritzker, Kevin Roche John Dinkeloo and Associates, à Hamden au Connecticut. Elle a participé activement à la conception et à la rénovation du jardin zoologique de Central Park à New York, ainsi qu’à des projets comme le Ravinia Headquarters Complex à Atlanta, en Géorgie, et le 60 Wall Street à New York.

Mme Smith compte plus de vingt-cinq années d’enseignement dans plusieurs universités en Amérique du Nord, dont l’Université du Minnesota et l’Université de l’Utah. Elle a publié des ouvrages sur la visualisation et la représentation, l’urbanisme, la diversité, l’histoire de l’architecture et la pédagogie. Ces publications comprennent deux livres sur les croquis architecturaux et un troisième sur le processus de conception. Son prochain livre, Building the Architect’s Character; an exploration in Traits, sera publié par Routledge Press en décembre 2017.

Kendra a siégé aux conseils d’administration nationaux/internationaux de l’Institut royal d’architecture du Canada, du Conseil canadien des écoles universitaires d’architecture, de l’Association of Collegiate Schools of Architecture et du Journal of Architectural Education. En 2014, elle a été élue au Collège des fellows de l’IRAC.

Information à transmettre au jury

  • L’IRAC préparera un dossier d’information à l’intention des membres du jury;
  • Ce dossier leur sera remis avant leur rencontre;
  • Les membres du jury devront prendre connaissance des modalités du prix et les accepter;

Délibérations du jury

  • Le jury discutera des diverses candidatures lors d’une ou de plusieurs téléconférences organisées par son président avec l’aide d’un employé de l’IRAC. Le jury déterminera par consensus deux bâtiments qui méritent de se voir décerner le Prix du XXe siècle;
  • Confidentialité (processus et résultats) - les membres du jury devront signer une entente de confidentialité;
  • Conflit d’intérêts - les membres du jury devront signer une déclaration de conflit d’intérêts. 

Le jury transmettra sa décision au conseil d’administration de l’IRAC. Le prix sera remis par le président de l’IRAC. 

5. Nombre de prix

Deux prix au maximum pourront être attribués. À sa discrétion, le jury peut décider de n’attribuer aucun prix. Le prix sera une plaque murale ou une plaque de bureau portant l’emblème de l’IRAC et le texte suivant :  

PRIX DU XXE SIÈCLE 2018
L’Institut royal d’architecture du Canada
et la Fiducie nationale du Canada
reconnaissent l’excellence durable de
(nom du bâtiment)
et son importance nationale
pour l’architecture du Canada.

ARCHITECTE :
(nom du ou des architectes)

6. Fréquence d’attribution

Le prix est offert tous les ans.

7. Remise publique du prix

La remise du prix aura lieu dans le cadre du Festival d’architecture de l’IRAC ou d’un autre événement approprié. La Fiducie nationale du Canada peut déléguer un représentant pour remettre le prix de concert avec l’IRAC.

8. Plaque commémorative

Au choix du propriétaire, l’IRAC et la Fiducie nationale du Canada fourniront une plaque murale commémorative ou une plaque de bureau. 

9. Publicité commune

L’IRAC et la Fiducie nationale du Canada collaboreront à une stratégie de promotion et de communication commune entourant l’appel de candidatures, l’annonce du ou des lauréats et les rapports sur la remise du prix. 

armadillos