Institut royal d'architecture du Canada

Un couple de Toronto reçoit le Prix du jeune architecte 2017 de l’IRAC

OTTAWA, le 5 mai 2017 –Un couple d’architectes de Toronto qui conçoit des bâtiments intercalaires traduisant un intérêt envers les matériaux et les textures reçoit le Prix du jeune architecte 2017 décerné par l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC).

Après avoir étudié et travaillé aux États-Unis pendant plus de 10 ans, Andrew Batay-Csorba et Jodi Batay-Csorba ont quitté Los Angeles pour s’établir à Toronto en 2010 où ils ont créé Batay-Csorba Architects, une firme de trois personnes, en 2012.

« Les réalisations du cabinet sont originales et semblent être créées dans une volonté d’exploration cohérente avec ce qui se fait dans le milieu de la recherche universitaire », a déclaré le jury en louant « l’excellent travail sur les plans du design, de la résolution des espaces bâtis et du détail des surfaces. »

« Il est évident que le cabinet consacre beaucoup de temps à la recherche et s’y engage à fond », a ajouté le jury. « Les projets intercalaires sont très originaux. »

Télécharger des images

Le Prix du jeune architecte de l’IRAC reconnaît des architectes de 40 ans et moins qui se distinguent pour l’excellence dans le design, le leadership et le service à la profession. Le prix vise à inspirer d’autres jeunes architectes à obtenir leur permis d’exercice et à viser l’excellence dans leur travail.

Le jury de cette année a aussi attribué une mention spéciale à Ken O. Lum, 40 ans, un associé de la firme Adamson Associates in Toronto. À titre de responsable du design, il se spécialise dans la conception, la construction et le séquencement des travaux de bâtiments commerciaux haut de gamme, de bâtiments à usages mixtes et d’aménagements et de plans directeurs à grande échelle. Il a participé à des projets en Amérique du Nord, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe.

« Ken Lum joue un rôle majeur sur le plan du contrôle des coûts, du contenu et de la gestion de projets complexes d’importance », a déclaré le jury. « Il illustre l’influence importante qu’une personne peut avoir dans une grande organisation, et ce, même en début de carrière », a-t-il ajouté. « Le prix met en valeur l’importance des rôles de soutien et de gestion dans la culture du design. »

Les prix seront remis dans le cadre du Festival d’architecture IRAC/OAA qui se déroule à Ottawa, du 24 au 27 mai.

Puisque leur entreprise est jeune, Andrew, 38 ans, et Jodi, 39 ans, ont décidé d’œuvrer principalement dans les domaines résidentiel et commercial à petite échelle, « voyant là une occasion d’apporter une contribution au discours élargi sur l’architecture et le développement de la ville », expliquent-ils.

Leur projet intercalaire Double Duplex, réalisé en 2016 dans le quartier Parkdale de Toronto a été conçu comme un modèle d’habitation alternatif dans un contexte de propriétés à coûts élevés et de densification. Les architectes ont sectionné un terrain de double largeur en deux propriétés distinctes et construit un duplex individuel de 3 500 pieds carrés sur quatre étages sur chaque terrain, chacun de ces duplex comprenant deux logements de deux étages.

Ils ont conçu, dirigé et géré quelque 96 projets dans 38 villes et 11 pays, tant à leur propre compte qu’à l’emploi de bureaux lauréats du Pritzker – Morphosis et Gehry Partners – où ils ont travaillé dans le passé.

Ils ont réalisé des projets d’une grande diversité, qu’il s’agisse d’installations à petite échelle, de design multimédia, de conception architecturale et de design d’intérieur ou de projets de planification urbaine à grande échelle. Le couple a remporté de nombreux prix; ses réalisations ont été publiées dans plus de 60 publications et exposées dans 19 galeries, au Canada et ailleurs dans le monde.

Jodi et Andrew Batay-Csorba ont étudié à la Lawrence Technological University de Southfield, MI. En 2005, ils ont obtenu leur maîtrise en architecture de l’University of California Los Angeles.

Ken Lum a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en architecture à l’Université de Waterloo. À l’âge de 28 ans, il a fait partie des 1 011 professionnels présélectionnés dans un concours international pour le design d’un monument national à la mémoire des victimes du vol 93 du 11 septembre. Il a travaillé chez Hariri Pontarini Architects et KPMB à Toronto avant de se joindre à Adamson Associates en 2007, où il est rapidement devenu un associé.

Le jury était composé de Barry Johns, FRAIC, Patricia Patkau, FRAIC, Tom Emodi, FRAIC, David Scott, MRAIC, Wayne DeAngelis, PP/FRAIC, et Ricardo L. Castro, FRAIC.

       

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

armadillos