Institut royal d'architecture du Canada

Le lauréat du Prix international Moriyama IRAC dévoilé au gala du 19 septembre

OTTAWA, le 10 août 2017– Le lauréat du Prix international Moriyama IRAC d’une valeur de 100 000 $ sera annoncé lors d’un gala en l’honneur des finalistes provenant du Danemark, du Japon, de l’Australie et du Canada, le mardi 19 septembre prochain, à Toronto.

Les billets sont maintenant en vente sur le site http://moriyama.raic.org/fr au coût de 500 $ pour deux billets ou de 2 000 $ pour une table de huit. Le prix du billet comprend un cocktail, un dîner assis et la cérémonie de remise du prix. Une partie du coût du billet est déductible du revenu imposable. Les profits du gala aident à financer le Prix international Moriyama IRAC, un prix unique qui fait rayonner le Canada et la culture canadienne sur la scène mondiale, ainsi que les bourses étudiantes du Prix international Moriyama IRAC. Tous sont les bienvenus.

Le gala est un événement exaltant qui célèbre la contribution exceptionnelle que l’architecture peut apporter à une collectivité. Des architectes et des professionnels du domaine des quatre coins du pays et d’ailleurs dans le monde se réuniront dans la salle historique du centre-ville de Toronto, The Carlu. Cet exemple spectaculaire de l’architecture Art moderne est situé au 444, rue Yonge, 7e étage.

Les membres du jury ont visité les quatre projets en lice pour le Prix international Moriyama IRAC en architecture de 2017 et le jury a achevé ses délibérations.

Le nom du lauréat ne sera connu qu’au moment de l’annonce officielle, pendant le gala. Ni le public ni le lauréat n’en seront informés à l’avance.

Les quatre finalistes ont été choisis pour la mesure dans laquelle leurs projets incarnent les valeurs de justice sociale, de respect et d’inclusivité :

  • Complexe 8 House, à Copenhague, au Danemark, Bjarke Ingels Group (BIG)
  • École maternelle Fuji, à Tokyo, au Japon, Tezuka Architects
  • École de design de Melbourne, Université de Melbourne, à Melbourne, en Australie, John Wardle Architects et NADAAA
  • L’architecte du village, Campus Shobac, à Upper Kingsburg, en Nouvelle-Écosse, au Canada, MacKay-Lyons Sweetapple Architects

En plus du prix principal de 100 000 $ CA, trois bourses d’études de 5 000 $ chacune seront remises à trois étudiants d’écoles d’architecture du Canada choisis sur la base d’une rédaction. Ces étudiants sont :

  • Osman Bari, Université de Waterloo
  • Alykhan Neky, Université Ryerson
  • Tanya Southcott, Université McGill

 

 Au sujet de l’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’excellence dans le cadre bâti au Canada et représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

Au sujet du Prix international Moriyama IRAC

Raymond Moriyama, FRAIC, l’Institut royal d’architecture (IRAC) et la Fondation de l’IRAC ont créé le Prix international Moriyama IRAC en 2014 pour rehausser le prestige de l’IRAC et de l’architecture canadienne sur la scène internationale et pour encourager les architectes canadiens à viser un niveau d’excellence internationale.

Le Prix international Moriyama IRAC est attribué tous les deux ans. Il consiste en un montant de 100 000 $ CA et une sculpture réalisée par l’artiste canadien Wei Yew.

Le prix est remis à un architecte, à une équipe d’architectes ou à un consortium dirigé par un architecte, de n’importe où dans le monde, en reconnaissance d’un projet d’architecture unique jugé comme ayant un caractère transformateur dans son contexte sociétal et comme exprimant les valeurs humanistes de justice, de respect, d’égalité et d’inclusivité.

Comme le dit Raymond Moriyama, le but du programme de prix « est de susciter des idées et des réflexions qui feront évoluer notre aspiration collective pour l’avenir de l’humanité. »