Le principal porte-parole
de l’architecture au Canada

L’IRAC annonce le lauréat du Prix du bâtiment écologique de 2015

OTTAWA, le 1er avril 2015 – Un institut de recherche de Vancouver conçu pour être l’un des bâtiments les plus durables en Amérique du Nord recevra le Prix du bâtiment écologique de 2015.

Le prix, décerné par l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) et le Conseil du bâtiment durable du Canada, reconnaît des bâtiments exceptionnels qui sont responsables sur le plan de l’environnement et qui favorisent la santé et le bien-être des utilisateurs.

Le Centre de recherche interactive sur la durabilité (CIRS) de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) a été conçu par l’architecte Peter Busby, FRAIC, de Perkins + Will, un cabinet d’architectes international qui a des bureaux au Canada. Sa construction s’est achevée en 2011.

Télécharger des images ICI.

« Le CIRS accorde une grande importance à la lumière et à la ventilation naturelles et il intègre une gamme complète de stratégies de conception durable », a déclaré le jury de trois membres.

« Par des approches passives et innovatrices à la durabilité, ses concepteurs ont su créer une architecture qui sert également d’outil de recherche. Bien des stratégies utilisées au CIRS sont transférables à d’autres types de bâtiment ».

Le prix sera remis pendant le Festival d’architecture de l’IRAC qui se déroulera à Calgary, du 3 au 6 juin, en collaboration avec l’Alberta Association of Architects.

Conçu par John Robinson, lauréat d’un prix Nobel et scientiste environnemental à l’UBC, le CIRS est une institution de recherche de renommée internationale dont la mission est d’accélérer l’adoption du bâtiment et de l’aménagement urbain durables.

« L’importance du bâtiment durable primé cette année est évidente », a déclaré le président de l’IRAC, Sam Oboh, FRAIC. « La conception d’un environnement bâti durable est aussi fortement liée à nos façons de penser, de travailler et d’interagir qu’à la réduction de la consommation d’énergie de nos milieux de travail. »

« Le design du CIRS favorise la prestation des activités de recherche qui s’y déroulent et sa présence sur le campus de l’UBC est un ajout au dialogue international sur l’intégration des pratiques de durabilité de pointe », a-t-il ajouté.

Le bâtiment certifié LEED Platine accueille 200 personnes des secteurs privé, public et non gouvernemental qui unissent leurs efforts pour faire progresser l’innovation et la mise en œuvre de technologies et de pratiques du bâtiment durables.

Le bâtiment de 5 675 mètres carrés est l’un des rares au monde à être considéré comme régénératif. Il est à consommation énergétique nette positive et à consommation d’eau nette zéro et il est neutre en carbone, tant dans sa construction que dans son exploitation.

Visant la certification du Défi du bâtiment vivant, la norme de performance la plus rigoureuse dans l’environnement bâti, le CIRS capte la lumière du soleil et récupère la chaleur résiduelle d’un bâtiment voisin et il est doté d’un échangeur souterrain d’air chaud et froid. Il retourne 600 mégawattheures d’énergie excédentaire au campus tout en retirant 170 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre annuellement.

« Ce prix renforce ma conviction que la conception durable de pointe trône au panthéon de l’excellence en design au Canada », a déclaré Peter Busby, auparavant de Vancouver et aujourd’hui établi à San Francisco. « Mon équipe et moi en sommes profondément reconnaissants. »

Le jury était formé de l’architecte Darryl Condon, FRAIC, de Vancouver;Douglas Birkenshaw, architecte de Toronto, FRAIC; et Susan Fitzgerald, MRAIC, architecte d’Halifax.

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est une association nationale à adhésion volontaire qui représente 4 800 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence dans le cadre bâti, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

 

armadillos