Institut royal d'architecture du Canada

L’IRAC annonce la lauréate du Prix du jeune architecte de l’année pour 2015

OTTAWA, le 10 mars 2015 – L’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC) annonce que Monica Adair, du Nouveau-Brunswick, une chef de file en design, en enseignement et en service communautaire, est la lauréate du Prix du jeune architecte de l’année pour 2015.

Mme Adair, âgée de 37 ans, est cofondatrice de la firme Acre Architects de Saint John (N.-B.). Elle a occupé la chaire de professeur invité Gerald Sheff à l’école d’architecture de l’Université McGill, à Montréal, et elle y a remporté le Prix Gerald Sheff pour son travail d’enseignante à temps partiel. Elle a également fait partie du Conseil des arts du Nouveau-Brunswick et elle siège actuellement au Conseil d’aménagement du secteur riverain de Saint John.

En choisissant Mme Adair, le jury de cinq membres a souligné la qualité constante de son travail, son engagement envers sa ville natale et son implication dans le milieu artistique. Il a aussi reconnu la valeur de ses activités d’enseignement et de sensibilisation, et de sa contribution à la collaboration régionale dans le Canada atlantique.

« Elle a un CV impressionnant pour une jeune praticienne; elle a déjà une expérience importante de l’exercice de la profession et de l’enseignement », a déclaré le jury.

Pour télécharger des images, cliquez ICI.

Monica Adair recevra son prix dans le cadre du Festival d’architecture IRAC/AAA qui se déroulera à Calgary du 3 au 6 juin.

Le Prix du jeune architecte reconnaît un architecte de 40 ans et moins qui se distingue par l’excellence en design, le leadership ou les services à la profession. Ce prix veut inspirer d’autres jeunes aspirants architectes et les encourager à obtenir un permis d’exercice et à viser l’excellence.

« Comme son nom l’indique, ce prix symbolise la jeunesse et le changement dans la profession », a pour sa part déclaré le président de l’IRAC, Sam Oboh, FRAIC.

« Il est décerné à un praticien qui apporte une nouvelle perspective à l’exercice de l’architecture – l’expression s’entendant ici dans un sens large, car elle peut porter sur la façon de nouer le dialogue avec les clients ou la façon de gérer son bureau. »

« Les lauréats sont les leaders de leur génération et ils reconnaissent leur responsabilité d’agir comme mentor ou d’inspirer leurs collègues », a-t-il ajouté.

Mme Adair est titulaire d’une maîtrise en architecture de l’Université de Toronto. Avant de lancer Acre Architects en 2010, elle a travaillé chez Skidmore, Owings & Merrill à New York, et chez Plant Architect Inc. à Toronto. Par la suite, elle a travaillé chez Murdock and Boyd Architects à Saint John, où elle a été l’architecte responsable du projet d’un aréna qui a remporté le Prix d’excellence du lieutenant-gouverneur en architecture au Nouveau-Brunswick.

Acre Architects, qui compte sept employés à temps plein, a participé à l’exposition du Canada à la Biennale de Venise 2012, Migrating Landscapes. Elle réalise des projets diversifiés, allant des maisons, comme celle du verger Mackay dans la péninsule de Kingston, à des installations publiques, comme In Transit, à Saint John, et à de plus grands projets comme la brasserie Picaroons à Fredericton. Elle commence même à percer à l’extérieur du pays, avec l’hôtel Hekla, dans le quartier Brooklyn à New York.

Monica Adair a fait l’objet d’un reportage dans la série Majumder Manor, du W Network, après que la firme a remporté un concours pour la conception d’un hôtel dans la ville natale du comédien Shaun Majumder, à Burlington (Terre-Neuve).

Associée avec son époux, Stephen Kopp, elle mêle parfois la vie de famille et la pratique de la profession. Dans leur bureau, il y a un espace pour leurs deux fils qu’ils amènent parfois au travail.

« Je suis dans une étape exaltante et déterminante de ma carrière. Ce prix de Jeune architecte de l’année de l’IRAC nourrit mon ambition et me rappelle que j’ai la responsabilité de faire de grandes choses dans ce monde », a-t-elle déclaré.

Le jury était composé de :

  • Peter Busby, FRAIC, ancien médaillé d’or de l’IRAC, architecte établi à San Francisco
  • Paule Boutin, AP/FIRAC, ancienne présidente de l’IRAC et architecte de Montréal
  • Tyler Sharp, MRAIC, ancien lauréat du Prix du jeune architecte de l’IRAC et architecte de Toronto
  • Siamak Hariri, FRAIC, architecte de Toronto
  • Martin Houle, MIRAC, fondateur de Kollectif.net et architecte de Montréal.

 

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est une association nationale à adhésion volontaire qui représente 4 800 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence dans le cadre bâti, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.