Institut royal d'architecture du Canada

Conférence publique gratuite des récipiendaires des Médailles du Gouverneur général en architecture

OTTAWA, le 15 septembre 2016– Le public est invité à une conférence publique gratuite, le lundi 19 septembre, de 18 h à 20 h, présentée par les récipiendaires des Médailles du Gouverneur général en architecture de 2016.

La conférence intitulée 12 architectes sur l’architecture aura lieu au Théâtre du Musée canadien de l’histoire, au 100 rue Laurier, à Gatineau (l’ancien Musée canadien des civilisations).

Les architectes lauréats présenteront l’histoire derrière les 12 projets primés, de leur conception à leur exécution, dans le cadre de présentations dynamiques de cinq minutes chacune avec projection d’images et période de questions.

« Les récipiendaires des Médailles du Gouverneur général illustrent les résultats que l’on peut obtenir lorsque les clients publics et privés choisissent la voie de l’innovation et de la créativité », a déclaré le président de l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC), Allan Teramura, FRAIC. « Les projets primés cette année apportent des solutions très intéressantes et soucieuses du bien public à de nombreuses questions d’actualité à Ottawa de nos jours. »

Les projets gagnants représentent plusieurs types de bâtiment, allant d’une bibliothèque qui évoque une pile de livres au plus haut bâtiment à ossature de bois au monde, et ils comprennent entre autres une usine, un hôpital, un temple, un centre aquatique, un siège social, un amphithéâtre, une plateforme d’observation et une place publique. Ils s’étendent également d’un océan à l’autre, de Vancouver à Halifax.

Les architectes recevront leurs prix le lendemain, le 20 septembre, lors d’une cérémonie tenue à Rideau Hall. Les Médailles du Gouverneur général en architecture sont attribuées tous les deux ans.

C’est la deuxième fois cette année que l’Institut royal d’architecture du Canada et le Conseil des arts présentent 12 architectes sur l’architecture pour le plus grand plaisir du public.

Les Médailles du Gouverneur général visent à reconnaître et à célébrer la qualité exceptionnelle d’œuvres récentes réalisées par des architectes canadiens. Le programme, créé par l’IRAC et administré de concert avec le Conseil des arts du Canada, vise à renforcer la discipline et l’exercice de l’architecture et à sensibiliser le grand public à l’architecture comme force culturelle de la société canadienne.

La liste complète des projets lauréats des Médailles du Gouverneur général en architecture de 2016 est affichée sur le site Web de l’IRAC, à www.raic.org.

Pour la première fois cette année, une architecte du paysage a reçu une Médaille du Gouverneur général. Cornelia Hahn Oberlander, Hon. MRAIC, est la première récipiendaire de ce prix qui couronne l’ensemble de sa carrière. Elle prononcera une allocution sur sa carrière de chef de file en architecture du paysage.   

La conférence est présentée par l’IRAC en partenariat avec la série de conférences Forum de l’Université Carleton, le Conseil des arts du Canada et l’Ottawa Regional Society of Architects.

AU SUJET DE L’IRAC

L’Institut royal d’architecture du Canada est le principal porte-parole de l’architecture au Canada et il représente quelque 5 000 membres. L’IRAC plaide en faveur de l’excellence dans le cadre bâti, œuvre à démontrer comment la conception améliore la qualité de vie, et promeut une architecture responsable qui tient compte d’importantes questions de société.

AU SUJET DU CONSEIL DES ARTS DU CANADA

Le Conseil des arts est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Il favorise l’excellence artistique et la défend afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et en apprécient les bienfaits. En 2014-2015, le Conseil a investi 155,1 millions de dollars dans la création artistique et l’innovation grâce à ses subventions, ses prix et ses paiements. Le Conseil dirige également des projets de recherche, organise des activités et travaille en partenariat afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des communautés de l’ensemble du pays.