Institut royal d'architecture du Canada

Prix du XXe siècle — Lauréat 2018

Toronto Central YMCA
Toronto,
ON
Catégorie de prix: 
Prix du XXe siècle

Le YMCA a été créé à la fin du 19e siècle pour héberger des jeunes chrétiens qui quittaient la campagne pour s’établir en ville. Au milieu du siècle, il n’avait plus cette raison d’être et le conseil d’administration du YMCA du Toronto métropolitain a mis fin à sa fonction hôtelière. L’aspect religieux est devenu plus nuancé et le « Y » favorisait l’inclusion dans une société en train de se diversifier. En décidant de remplacer son installation centrale inadéquate, le conseil d’administration souhaitait un design qui reflète sa nouvelle mission.

Conçu par Diamond Schmitt Architects, le nouveau Y a été populaire dès son inauguration en 1984 : le nombre de membres a augmenté au-delà des attentes, la participation aux programmes s’est accrue et la loyauté des membres est devenue légendaire.

Le bâtiment utilise de grands volumes fonctionnels reliés par des corridors logiques, mais intéressants qui encouragent la circulation du public dans l’édifice et dans le quadrilatère. Ces voies de circulation donnent un accès visuel aux aires des programmes et favorisent les rencontres; même des non-membres peuvent voir les espaces qui abritent les piscines et les gymnases et traverser l’espace d’activités central et un espace virtuel commun. Le bâtiment est revêtu de béton brut et de blocs de maçonnerie préfabriqués et de brique de provenance locale, des matériaux dont la permanence convient à une véritable institution publique.

Près de 30 ans plus tard, en 2011-2012, Diamond Schmitt a entrepris un projet de rénovation et d’agrandissement du bâtiment. Les rénovations ont porté principalement sur l’aile nord du bâtiment et l’entrée principale du côté sud. Une boîte de verre a été ajoutée du côté sud extérieur pour offrir un hall d’entrée accessible au rez-de-chaussée. Les rénovations ont également porté sur l’ajout d’une salle de réunion communautaire et du centre d’information communautaire pour les nouveaux arrivants. Mis à part le vieillissement auquel on s’attend d’un bâtiment de 34 ans, le YMCA est dans un excellent état. « Cela témoigne de la solide exécution de l’architecture, et c’est particulièrement étonnant compte tenu du nombre d’utilisateurs du bâtiment », a déclaré le jury.
 

Cliquez pour la version intégrale: 

PHOTO: FIONA SPALDING-SMITH 

PHOTO: FIONA SPALDING-SMITH 

PHOTO: FIONA SPALDING-SMITH 

PHOTO: FIONA SPALDING-SMITH 

PHOTO: LISA LOGAN

PHOTO: LISA LOGAN

PHOTO: STEVEN EVANS

PHOTO: STEVEN EVANS

armadillos