Institut royal d'architecture du Canada

Prix d'excellence — Lauréat de 2015

Le Centre de recherche interactive sur la durabilité (CIRS)
Vancouver
BC
Catégorie de prix: 
Prix d'excellence
Bâtiment écologique (Administré en partenariat avec le Conseil du bâtiment durable du Canada)

Perkins+Will

Architecte(s) concepteur(s): 

Peter Busby, FRAIC

Le Centre de recherche interactive sur la durabilité (CIRS) de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) a été conçu par l’architecte Peter Busby, FRAIC, de Perkins + Will, un cabinet d’architectes international qui a des bureaux au Canada. Sa construction s’est achevée en 2011.

Conçu par John Robinson, lauréat d’un prix Nobel et scientiste environnemental à l’UBC, le CIRS est une institution de recherche de renommée internationale dont la mission est d’accélérer l’adoption du bâtiment et de l’aménagement urbain durables.

Le bâtiment certifié LEED Platine accueille 200 personnes des secteurs privé, public et non gouvernemental qui unissent leurs efforts pour faire progresser l’innovation et la mise en œuvre de technologies et de pratiques du bâtiment durables.

Le bâtiment de 5 675 mètres carrés est l’un des rares au monde à être considéré comme régénératif. Il est à consommation énergétique nette positive et à consommation d’eau nette zéro et il est neutre en carbone, tant dans sa construction que dans son exploitation.

Visant la certification du Défi du bâtiment vivant, la norme de performance la plus rigoureuse dans l’environnement bâti, le CIRS capte la lumière du soleil et récupère la chaleur résiduelle d’un bâtiment voisin et il est doté d’un échangeur souterrain d’air chaud et froid. Il retourne 600 mégawattheures d’énergie excédentaire au campus tout en retirant 170 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre annuellement.

Commentaire(s) du jury: 

« Le CIRS accorde une grande importance à la lumière et à la ventilation naturelles et il intègre une gamme complète de stratégies de conception durable », a déclaré le jury de trois membres.

« Par des approches passives et innovatrices à la durabilité, ses concepteurs ont su créer une architecture qui sert également d’outil de recherche. Bien des stratégies utilisées au CIRS sont transférables à d’autres types de bâtiment ».

Cliquez pour la version intégrale: 
Le CIRS a été conçu pour être un bâtiment « net positif » de sept façons différentes – énergie nette positive; neutralité en carbone de la structure; carbone opérationnel; consommation d’eau nette zéro; transformation des occupants passifs qui deviennent des habitants actifs; promotion de la santé et de la productivité; et promotion du bonheur

Image : Perkins+Will

La lumière naturelle pénètre dans l’auditorium de 450 places

Photo : Martin Tessler

Les photovoltaïques intégrés au bâtiment produisent près de 10 % de l’énergie produite sur place

Photo : Martin Tessler

La toiture vivante au-dessus de l’auditorium permet aux utilisateurs de profiter d’une cour extérieure

Photo : Martin Tessler

On a conservé une voie de circulation qui traverse le terrain

Photo : Martin Tessler

L’écran vivant est fait de plantes grimpantes à feuilles caduques qui, lorsqu’elles auront atteint leur taille, assureront un ombrage dynamique adapté aux changements de saison

Photo : Martin Tessler

Élévation nord et ouest

Photo : Martin Tessler

De grandes fenêtres pour optimiser la pénétration de la lumière naturelle

Photo : Martin Tessler

L’atrium est un espace éducatif dans lequel toutes les stratégies de durabilité visibles du CIRS sont affichées

Photo : Martin Tessler

armadillos